Accueil>Stop pub : limitez vos déchets !

Stop pub : limitez vos déchets !

Les pubs dans votre boite aux lettres, c'est fini !

Nos boîtes aux lettres se trouvent souvent envahies par des prospectus, des publicités ou des journaux gratuits. Ces courriers non adressés correspondent, sur le territoire d’Est Ensemble, à 14 kg par habitant et par an, et représentent un coût d'élimination de plus de 780 000 euros pour les finances publiques*.

stop pub

Refuser les publicités et continuer de recevoir les documents d'information locale

Il est possible de poser sur sa boîte aux lettres un autocollant mentionnant le refus de recevoir les imprimés publicitaires : le Stop Pub. Les distributeurs sont dans l'obligation de le respecter. Les publications éditées par les services publics et associations locales continuent d'être distribuées.

3 bénéfices de la démarche Stop Pub :

  • pour l'environnement : les papiers déposés dans les boites aux lettres ont nécessité eau, énergie et matières premières pour leur fabrication et ils augmentent le volume de nos ordures ménagères;
  • pour le pouvoir d'achat : c’est le consommateur qui paie la publicité, c’est l'usager et le contribuable qui paient son élimination ;
  • pour des raisons de sécurité : une boite aux lettres qui déborde de publicités peut attirer l'attention sur l'absence de l'occupant du logement (pendant un week-end, des vacances...).

Se procurer un Stop Pub

Vous souhaitez participer à la réduction des déchets sur le territoire d'Est Ensemble en apposant l'autocollant Stop Pub sur votre boite aux lettres ?

Rendez-vous :

  • à l'accueil de l'Hôtel de Ville
  • à la Maison des Associations Gervaisiennes
  • à l'accueil du CCAS

Vous pourrez y retirer gratuitement votre autocollant.

Dire également "non" aux publicités reçues par courrier nominatif

Les envois publicitaires dits "adressés" (basés sur des fichiers constitués par les enseignes commerciales, ou achetés ou loués par elles), sont également très nombreux. Il est possible d'en refuser l'envoi  :

  • en s'adressant à chacun des émetteurs (voir les mentions généralement imprimées en petits caractères à la fin des documents)
  • en s'inscrivant de sa propre initiative sur des "listes d'opposition", dont la Commission nationale de l'informatique et des libertés présente une liste ici.

*Calcul d'après données RA Sitom 2013 dont prix tonne de 141 €.

 

 

Réagissez à l'article

Vos réactions

Il n'y a pas de réaction