Semaine de lutte contre les violences faites aux femmes

En France, 1 femme sur 10 est victime de violences conjugales. Si on rapporte ce ratio au nombre de Gervaisiennes de plus de 15 ans (7 564 personnes), ce sont potentiellement 756 femmes qui sont concernées sur notre territoire.

Avec la création de la délégation égalité femmes-hommes en septembre 2019, la Ville souhaite, du fait de sa proximité avec la population, mobiliser tous les leviers d’actions en son pouvoir pour sensibiliser à l’égalité et apporter aide et soutien aux femmes victimes.

Ainsi, la Ville propose aux Gervaisien-ne-s, à l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes le 25/11, un programme de manifestations sur l’ensemble de la semaine.

Programme

Tournoi de football féminin

Dimanche 24 novembre, de 10h à 18h - Stade Léo-Lagrange - Entrée libre

Impulsé par des footballeuses de l’EPPG et d’autres équipes féminines du département, ce tournoi, qui verra s’affronter six équipes, est organisé au profit d’une association qui vient en aide aux femmes victimes de violences.
Restauration sur place à prix libre, au profit de l’association Femmes en lutte 93.

Ciné-débat

Mercredi 27 novembre, de 19h-21h - Bibliothèque François Mitterrand

Autour de deux courts-métrages de la MIPROF (Anna et Tom, puis Léna), le public est invité à se questionner sur les formes des violences conjugales, l’impact sur les enfants, mais aussi à repérer les femmes en danger. Des clips réalisés par des collégien-ne-s de Seine Saint-Denis viendront apporter une respiration.

En présence de Carole Barbelane-Biais (Observatoire des Violences envers les femmes du 93) ; Pauline Petitjean (intervenant sociale au Commissariat des Lilas) et SOS Femmes 93.

Entrée libre

Soirée-débat « Sans tabou ! : Les relations hommes-femmes, on en parle ? » - Les jeunes s'engagent

Vendredi 29 novembre de 19h 20h30 - Salle JacquesPrévert

« C’est pas du harcèlement, c’est de la drague ! », « Il-elle est jaloux mais c’est parce qu’il-elle m’aime », « Il-elle veut une photo intime de moi, je fais quoi ? » C’est pour échanger sur ces questions que la Ville propose une soirée en direction des jeunes, animée par Emilie Desjardins, réalisatrice des clips Jeunes contre le sexisme. Autour d’elle, le Dr. Kpote (Animateur de prévention auprès des jeunes, chroniqueur pour Causette et auteur de Génération Q), Amandine Maraval (Responsable du Lieu d’accueil et d’orientation pour jeunes femmes victimes de violences à Bagnolet) et l’association En Avant Toutes ! échangeront avec le public.

Entrée libre

À voir également

Tout Voir